Se construire un patrimoine avant 40 ans

head-investir-revenu-complementairePour les trentenaires, l’investissement locatif peut être un complément ou une alternative à l’achat d’une résidence principale.

Pourquoi un investissement locatif

Réaliser un investissement locatif intéresse de plus en plus de trentenaires. Il y a de bonnes raisons à cela : entre 30 et 40 ans, la vie professionnelle est bien lancée – la vie personnelle aussi – et l’on peut commencer à se construire un patrimoine. L’investissement locatif concerne alors des ménages déjà propriétaires de leur résidence principale, mais aussi, et de plus en plus fréquemment, des ménages qui réalisent là leur premier achat.

DEMANDEZ VOTRE SIMULATION PERSONNALISÉE

Pour recevoir votre étude personnalisée et sans engagement, et télécharger votre guide gratuit, complétez le formulaire.


Civilité
Nom
Email
Téléphone
Imposition annuelle
Code Postal
Année de naissance

 

En effet, l’investissement locatif représente une somme moins importante que l’acquisition d’une résidence principale et s’accompagne de recettes locatives qui permettent de rembourser l’emprunt, lui aussi moins long et moins coûteux. Par exemple, acheter un studio de 25 m² à Toulouse coûte en moyenne 65 925 €, un T2 de 40 m² à Strasbourg 99 040 € (chiffres au 1er novembre 2016), pour des revenus locatifs moyens qui sont respectivement de 397 € et 468 €.

Un revenu régulier

Par la suite, ce premier investissement pourra servir d’apport pour acquérir une résidence principale à des conditions plus avantageuses, ou bien permettre de s’assurer une rente régulière, via les recettes locatives. Dans une période où l’incertitude règne sur les régimes de retraite, s’assurer des revenus complémentaires, même vingt ou vingt-cinq ans avant, apparaît comme une décision prudente, sachant qu’entre-temps, ces rentrées d’argent auront pu servir à autre chose, comme les études des enfants par exemple.

Des conditions avantageuses

Un tel investissement est d’autant plus intéressant actuellement que les acquéreurs peuvent bénéficier, au moins jusqu’au 31 décembre 2017, de la réduction d’impôts accordée par la loi Pinel. Dans les zones de ce dispositif, en effet, l’investissement locatif donne droit à une déduction de 12 %, 18 % ou 21 % (2 % par an) du montant de l’achat, selon que l’acheteur s’engage à louer son bien durant six, neuf ou douze ans, à un locataire qui en fera sa résidence principale, sous conditions de ressources et selon un plafond de loyers. D’ailleurs, ce locataire peut tout à fait être un membre de la famille, ce que ne permettait pas précédemment la loi Duflot.

DEMANDEZ VOTRE SIMULATION PERSONNALISÉE

Pour recevoir votre étude personnalisée et sans engagement, et télécharger votre guide gratuit, complétez le formulaire.


Civilité
Nom
Email
Téléphone
Imposition annuelle
Code Postal
Année de naissance

 

BACK